le 3ème Forum des Gouverneurs … coopération et d’engagement transfrontaliers

La Plateforme des Organisations de la Société Civile partenaires de la CBLT a organisé un point de presse de restitution des décisions et recommandations formulés lors du 3ème Forum des Gouverneurs des pays membres du bassin conventionnel du Lac Tchad, qui a eu lieu du 04 au 05 octobre 2021 à Yaoundé au Cameroun. Ce point de presse s’est tenu au siège de l’Ong ACHDR.
Le Président du Conseil d’Administration de l’Ong ACHDR, Idriss Abdelkerim FOUDOUSSIA par ailleurs Président de la Plateforme des OSC intervenant activement dans les provinces du Lac et Hadjer Lamis souligne que la région du Lac Tchad est gravement affectée, depuis quelques années, par l’insurrection des éléments de la secte Boko Haram et autres conflits connexes. Les répercussions de cette insurrection, notamment les déplacements internes et transfrontaliers massifs de populations, la destruction du tissu social et l’interruption des services publics par endroit ainsi que les capacités limitées des institutions gouvernementales ont sérieusement déséquilibré le processus de développement de cet espace.
Pour permettre aux communautés de ce bassin conventionnel de renforcer leur résilience à moyen et long terme, la CBLT entendez Commission du Bassin du Lac Tchad avec l’appui de l’Union Africaine (UA), a développé et mis en œuvre une stratégie appelée Stratégie Régionale de la Stabilisation (SRS) en vue de déployer tout une série d’efforts multisectoriels coordonnés aux niveaux national et transfrontalier dans le but de soulager les souffrances de populations affectées de cet espace géographique.
Les objectifs du 3ème Forum des Gouverneurs

Le 3ème Forum des Gouverneurs a pour objectif de renforcer et consolider cette plateforme en tant qu’instrument de coopération et d’engagement transfrontaliers en matière de sécurité et de facilitation du commerce devant contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations.
Au cours de ce Forum, une analyse approfondie de la situation politique, civile, sécuritaire et humanitaire dans le bassin du Lac du Tchad a été faite par les parties prenantes.
A la suite de cette analyse, des progrès réalisés et des gaps à combler au niveau humanitaire et sécuritaire ont été relevés dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie.
Des domaines dans lesquels la coopération et le soutien devraient être renforcés en vue de permettre aux Experts Internationaux, aux Acteurs Nationaux et Locaux de s’impliquer davantage dans la mise en œuvre de la Stratégie Régionale de Stabilisation ont été également identifiés.
Pour permettre aux différents pays de profiter des initiatives de la stratégie de la CBLT, les provinces concernées ont élaboré des Plans d’Action Territoriaux (PAT).
Au cours de ce 3ème Forum, les Gouverneurs des régions, provinces et des Etats fédérés des pays du bassin conventionnel du Lac Tchad ont tous présentés leurs Plans d’Action qui territoriaux ont l’objet de discussions en plénière et ont été validés à l’unanimité par les parties prenantes.
Le Tchad a été représenté par les Gouverneurs des provinces du Lac et de Hadjer Lamis accompagnés de leurs proches collaborateurs ainsi que cinq (5) membres des Organisations de la Société Civile à savoir ACHDR qui assure la Présidence de la Plateforme, APSELPA, CELIAF, CAFDEL et CADELAC. La Plateforme est composée de plus de 50 organisations actives dans ces deux provinces et est ouvertes à toutes les organisations désireuses de mutualiser leurs efforts avec elle.


Pour garantir une bonne opérationnalisation des Plans d’Action territoriaux qui sont des bons instruments aux services de populations affectées, la Plateforme suggère :
A l’Union Africaine :
D’encourager les partenaires techniques et financiers afin qu’ils mobilisent les ressources indispensables pour la mise en œuvre de la stratégie Régionale de la Stabilisation du Bassin Conventionnel du Lac Tchad portée par la CBLT ;
Aux partenaires techniques et financiers notamment l’Union Européenne et les Agences du Système des Nations Unies
D’accélérer le processus de financement et d’accompagnement de la CBLT dans la mise en œuvre de sa stratégie ;
A la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) :
D’assurer une bonne exécution de la stratégie à travers un accompagnement soutenu aux Pays du Bassin du Lac Tchad ;
Au Gouvernement de la République du Tchad :
De Maximiser les opportunités de financement à travers la stratégie de la CBLT en vue d’améliorer les conditions de vie de populations affectées dans les deux provinces visées ;
Aux Gouvernorats du Lac et de Hadjer Lamis :
De Faire du plaidoyer actif afin de mobiliser les ressources nécessaires et veiller à une bonne synergie entre les intervenants, dans la mise en œuvre des Plans d’Actions Territoriaux ;
Aux Organisations de la Société Civile Intervenants dans les deux provinces :
De contribuer activement dans la recherche de financement et la mise en œuvre des actions prioritaires visant à renforcer la résilience des communautés partenaires et à assurer un développement harmonieux des zones affectées par la crise engendrée par les incursions répétées des éléments de la secte Boko Haram et les effets néfastes du changement climatique.
Aux Bénéficiaires, jeunes et femmes :
De s’approprier les plans d’action territoriaux et participer activement dans la mise en œuvre des projets prioritaires.

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.